Aller au contenu principal

La Nouvelle-France vers 1645

La Nouvelle-France  vers 1645

L'adaptation au milieu

Poste de traite (c. 1600)
© Creative Commons (BY-NC-SA) / Marie-Claude Lévesque / Le monde en images, 17735

Les arts ne sont pas la préoccupation principale des premiers habitants de la Nouvelle-France. Les Canadiens sont très occupés à s’installer, à se construire une maison et à exploiter la terre. Cela laisse peu de temps à l’expression artistique. Malgré cela, les habitants de la Nouvelle-France font preuve de créativité au quotidien, dans l’architecture par exemple.

L’architecture

Les premiers colons constructeurs de maisons en Nouvelle-France reproduisent le style d’architecture de leur région d’origine en France. Ils construisent typiquement de petites maisons d’une pièce de 13 pieds par 14 (environ 4 mètres par 4 mètres) contenant une cheminée. Les murs sont faits de bois et le toit de bouleau et d’écorce, durant la première année. Dès la première récolte d’avoine, on le couvre de paille.

Rapidement, on se rend compte qu’il n’est pas possible de construire le même type de maison en Nouvelle-France qu’en France parce que les mêmes matériaux ne sont pas disponibles. Il faut également se protéger du froid et de l’humidité. On apporte donc quelques modifications aux maisons. On construit des toits plus inclinés pour que la neige et la pluie s’écoulent plus facilement. On construit des foyers de pierre fermés plus efficaces pour chauffer la maison. On utilise également le bois comme principal matériau de construction au lieu d’utiliser la pierre, parce qu’il y a beaucoup de bois en Nouvelle-France.

Après quelques années, les maisons de Nouvelle-France ont un style bien à elles, parfaitement bien adapté au climat et aux besoins des habitants.

Auteur :
Alexandre Lanoix

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)