1837 à 1848

Des Rébellions au Gouvernement responsable

Des Rébellions au Gouvernement responsable
Des Rébellions au Gouvernement responsable
Portrait de Lord Durham
© Domaine public / Charles Turner, 1831 / Toronto Public Library, X 33-1 Cab II

Le combat des Patriotes pour plus de démocratie

Depuis 1791, les habitants du Canada peuvent élire des députés à l’Assemblée législative. Par contre, cette assemblée n’a pas de vrai pouvoir et ses décisions peuvent être renversées par des personnes nommées par le gouvernement britannique. Les habitants du Bas-Canada votent majoritairement pour le Parti patriote qui est dirigé par Louis-Joseph Papineau. En 1834, le Parti patriote fait des demandes au gouvernement pour que les députés élus par le peuple aient de vrais pouvoirs. Après les refus répétés du gouvernement, le Parti patriote prend les armes en 1837 et 1838 et entre en rébellion ouverte contre le gouvernement pour obtenir plus de droits pour les habitants du Bas-Canada. Les Patriotes sont battus par l’armée britannique.

Le gouvernement responsable

Après les rébellions, Lord Durham est nommé gouverneur du Canada et juge qu’il faut donner plus de pouvoirs aux députés élus par le peuple pour éviter d’autres confrontations. En 1840, le Haut-Canada et le Bas-Canada sont fusionnés et quelques années plus tard, en 1848, on accorde le gouvernement responsable au Canada, c’est-à-dire que les représentants élus par les Canadiens ont le pouvoir de tout décider dans la colonie.

Un premier pas vers la démocratie

Même s'il a été défait, le Parti patriote a tout de même fait valoir les droits des Canadiens et forcé les autorités à implanter le gouvernement responsable. À partir de ce moment, les élus choisis par le peuple pouvaient prendre des décisions importantes pour améliorer la vie des Canadiens.

 

Auteur : Alexandre Lanoix

Licence d'utilisation :