Aller au contenu principal

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens  vers 1500

Les Iroquoiens vers 1745

Les Iroquoiens  vers 1745

Changement

Les Iroquoiens  vers 1745

Des catholiques dans la vallée du Saint-Laurent

L'enseignement de la religion aux enfants autochtones par la mère Marie de l'Incarnation
© Domaine public / Charles W. Jefferys / BIBLIOTHÈQUE et ARCHIVES Canada, c-073422

Les Iroquois des Cinq Nations et les Hurons-Pétuns des Grands Lacs pratiquent toujours en majorité la religion qu’ils pratiquaient en 1500. C’est une religion faite de croyances en des forces surnaturelles dans tout ce qui les entoure.

Par contre, les Autochtones qui habitent les villages de la vallée du Saint-Laurent sont tous convertis à la religion catholique. Ils prient régulièrement, assistent à la messe et pratiquent les rites catholiques. Dans leurs nations, ceux qui pratiquaient la religion catholique n’étaient pas toujours bien traités par ceux qui continuaient à croire à leur religion ancestrale. C’est pourquoi certains ont quitté leur territoire pour venir s’installer près des villes françaises.

La religion catholique pratiquée par les Autochtones convertis diffère un peu de celle pratiquée par les Français, car elle est imprégnée de leurs anciennes croyances. Ils adaptent parfois certaines pratiques de leur ancienne religion à leur nouvelle religion. Les chapelets deviennent des objets très convoités, comme l’étaient auparavant les amulettes, un genre de porte-bonheur censé posséder de grands pouvoirs. Mais plusieurs autres rites autochtones ont perdu de l’importance et ont fini par disparaître, comme l’enterrement d’un mort avec ses objets personnels.

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)