Aller au contenu principal

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens  vers 1500

Les Iroquoiens vers 1745

Les Iroquoiens  vers 1745

Changement

Les Iroquoiens  vers 1500

Les femmes

Les femmes fabriquent les objets de la vie courante, comme des paniers avec de l'écorce
© Tous droits réservés / Jean-Paul Eid / Centre d'histoire de Montréal

Une société matrilinéaire

Les femmes jouent un rôle très important dans la société iroquoienne. Les enfants appartiennent au clan de leur mère. C’est ce qu’on appelle une société matrilinéaire. Les enfants vivent avec la famille de leur mère dans la maison longue. Celle-ci est d’ailleurs dirigée par la mère de clan, qui est la femme la plus âgée. Les mères de clan choisissent les chefs civils. Les chefs sont des hommes.

Des tâches partagées

Chez les Iroquoiens, toute l’organisation de la société est divisée entre les hommes et les femmes : leurs tâches sont différentes. Une femme ne fait jamais le travail d’un homme et vice versa. Il n’y a pas un travail plus important que l’autre, car les tâches se complètent pour assurer la survie de tout le groupe.

De l’agriculture à la fabrication d’objets du quotidien

Les femmes s’occupent de l’agriculture, des semailles jusqu’à la moisson. Elles cueillent des plantes, des herbes, des noix et des petits fruits, elles recueillent l’eau d’érable et elles préparent les repas. Elles préparent les peaux d’animaux pour confectionner des vêtements. Elles fabriquent aussi plusieurs objets de la vie quotidienne, comme des pots et des vases avec l’argile, de même que des sacs et des paniers avec l’écorce

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)