Aller au contenu principal

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens  vers 1500

Un mode de vie sédentaire

Un petit village iroquois, situé près d'une source d'eau et d'une forêt
© Contexte éducatif seulement (BY-NC) / Vidéanthrop

Les nations iroquoiennes sont sédentaires, contrairement aux Algonquiens, qui se déplacent constamment. Les Iroquoiens habitent des villages et cultivent la terre pour se nourrir. Les peuples sédentaires restent sur place durant dix, quinze ou vingt ans, tant que la terre produit suffisamment de nourriture. Lorsqu’elle s’appauvrit, il faut déménager tout le village ailleurs sur leur territoire, là où le sol sera à nouveau fertile. Le village doit aussi être près d’une source d’eau potable et d’une forêt, pour s’approvisionner en bois.


Certains habitent de petits villages qui ne comptent que de cinq à quinze maisons longues. Mais certains villages regroupent une cinquantaine de maisons. Ces grands villages sont souvent entourés d’une palissade pour se protéger. C’est le cas du village d’Hochelaga, sur l’île de Montréal, habité par des Iroquoiens du Saint-Laurent.

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)