Aller au contenu principal

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens  vers 1500

L'importance du clan

L'organisation de la société iroquoienne : l'exemple des Cinq Nations iroquoises
© Creative Commons (BY-NC-SA) / Service national du RÉCIT de l'univers social

Une grande famille

Pour les Iroquoiens, l’appartenance au clan est très importante. Ce sont des sociétés matrilinéaires, c’est-à-dire que les enfants appartiennent au clan de leur mère. Ils vivent avec la famille de leur mère dans une maison longue. La femme la plus âgée est la mère de clan. Le clan, lui, est formé du regroupement de quelques maisons longues. Pour t’aider à comprendre, pense à un arbre. Imagine que le clan est le tronc, les branches sont les maisons longues et les feuilles les individus.

Le clan est à la base de l’organisation de la société. Il représente une grande famille pour les Iroquoiens. Les membres d’un clan ont tous une même ancêtre lointaine et s’entraident. Chaque clan se distingue par un symbole qui le représente, soit un animal ou un oiseau. Il peut y avoir, par exemple le clan du loup, du cerf, du héron ou de la tortue.

Les chefs

Chaque clan a deux chefs : un chef civil, qui s’occupe des affaires courantes, et un chef de guerre. Le chef civil est un homme et il est choisi par les mères du clan. Il sait s’exprimer avec facilité et il est capable d’amener les gens à s’entendre sur des décisions. Les décisions ne sont pas imposées, elles sont prises en groupe. Le chef devient le porte-parole du clan dans les assemblées de conseils ou lors de rencontres avec d’autres nations. Le chef de guerre possède des qualités différentes : il doit avoir prouvé ses talents de guerrier. C’est un homme qui a généralement entre 30 et 40 ans.

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)