Aller au contenu principal

Le Bas-Canada vers 1820

Le Bas-Canada  vers 1820

William Price

William Price
Tous droits réservés / Publication de la Société Historique du Saguenay, Chicoutimi, 1938, hors-texte.

William Price est un marchand de bois né en Angleterre en 1789.

Sa famille ne pouvant pas lui payer d'étude, à l'âge de 14 ans, il entre à l'emploi d'un important commerçant de Londres. Six ans plus tard, Price arrive à Québec. Il est chargé de parcourir les forêts pour trouver de grands arbres qui serviront ensuite à la fabrication de bateaux.

Connaissant bien le commerce du bois, en 1820, William Price décide de démarrer sa propre compagnie et se spécialise dans l'exportation de bois vers l'Angleterre. Ce bois est destiné en majorité à la construction de navires pour la marine britannique.

 

 

À ses débuts, il achète de divers entrepreneurs les arbres, surtout des pins et des chênes, qui descendent chaque printemps en flottant sur les rivières du Haut-Canada et des seigneuries en amont de Québec. Il exporte ensuite ce bois vers l'Angleterre. Souvent il consent des avances d'argent à ses clients pour les aider à « faire chantier » et à acheminer le bois à Québec. Il s'assure ainsi d'avoir le contrôle sur le commerce du bois.

Il est déjà un entrepreneur important lorsqu'il s'implante dans la région du Saguenay. À ce moment, le Saguenay est un immense territoire inexploité où il y a peu de gens, mais beaucoup de forêts. Les colons ne tardent pas à venir s'y établir et y travaillent pour M. Price. Il a beaucoup contribué au développement de cette région.

William Price est mort en 1867. Cet homme de son temps, qui travaillait beaucoup, se moquait de ceux qui menaient leurs affaires du fond de leurs bureaux; lui, il préférait la forêt. On peut dire que par son travail, il a contribué au développement de l'industrie forestière de la colonie.

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)