Aller au contenu principal

Les Algonquiens vers 1500

Les Algonquiens  vers 1500
Les Algonquiens  vers 1500

Des vêtements et des objets adaptés

Des mocassins d'une nation algonquienne au 19e siècle
© Creative Commons (BY-NC-ND) / Anonyme, 1885-1890 / Musée McCord, ME987.120.4A-B

Les Algonquiens fabriquent leurs vêtements à partir des matériaux qu’ils peuvent trouver autour d’eux. La plupart de leurs vêtements sont fabriqués à partir de la peau et de la fourrure des animaux qu’ils chassent comme le castor, l’écureuil noir, la loutre, l’orignal, le caribou ou le renard. Pour que les vêtements soient robustes, on nettoie les peaux pour enlever les résidus de graisse et de chair puis on les coud ensemble en utilisant des tendons d’orignal et de caribou.

Des vêtements pratiques

Les vêtements que portent les Algonquiens sont très pratiques parce qu’ils gardent au chaud et qu’ils sont durables. Lorsqu’il fait très froid, les Algonquiens portent un « capot long » qui est un manteau long fait de sept ou huit peaux de castor. Les vêtements des hommes et des femmes sont très semblables et il n’est pas rare qu’ils les échangent entre eux.

Des outils et des armes

Les Algonquiens fabriquent tout ce dont ils ont besoin à partir des matériaux qui les entourent. Les outils et les armes (des lances, des couteaux et des aiguilles par exemple) sont fabriqués avec du bois, de la pierre, de l’os et de l’écorce. Les lames qu’ils fabriquent pour les armes sont aussi efficaces que des lames de métal!

 

Auteur :
Alexandre Lanoix

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)