Aller au contenu principal

Les Algonquiens vers 1500

Les Algonquiens  vers 1500
Les Algonquiens  vers 1500

Choisir son chef

La tradition orale était très importante chez les Autochtones.
© Contexte éducatif seulement (BY-NC) / Création Bernard Duchesne

Chez les Algonquiens, chaque nation est gouvernée par un chef et un conseil. Le chef est choisi parce qu'il possède des qualités personnelles comme la force, l'habileté, le courage, des talents de chasseur, la sagesse et la générosité. Malgré toutes ces belles qualités et le pouvoir qu'il possède, le chef ne peut pas prendre de décisions seul. Il doit convaincre les membres du conseil que sa décision est la bonne avant d'agir. C'est ce qu'on appelle le consensus, tout le monde doit être d'accord pour qu'une décision soit prise. On doit parfois avoir de longues discussions avant que tout le monde soit d'accord et on doit prévoir beaucoup de temps pour prendre des décisions importantes.

Le pouvoir du chef

Comme le chef ne peut pas prendre de décisions sans consulter les membres du conseil, son principal pouvoir est de convaincre les autres que ses décisions sont les bonnes. Il doit donc être un excellent communicateur et mériter le respect des autres. Pour cela, il doit faire preuve d'une grande générosité envers les membres de la tribu parce que c'est la qualité la plus admirée par les Autochtones chez un chef.

Auteur :
Alexandre Lanoix

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)