Aller au contenu principal

Les Micmacs vers 1980

Les Micmacs  vers 1980

Les Inuits vers 1980

Les Inuits  vers 1980

Diversité

Les Micmacs  vers 1980

La mer et les montagnes

Un paysage d'un village micmac
Creative Commons (BY-SA) / Marie-Ève Bossé

Weltasualuleg [Bienvenue] chez le peuple de la mer!
Le sud de la Gaspésie, où vivent les Micmacs, est une région située très près des provinces maritimes, elle a donc un climat et une végétation semblable. Ici, en Gaspésie, le climat, la végétation et la faune varient selon les différentes régions naturelles, l’altitude et selon que l’on habite la côte ou la vallée.

La montagne

Dans la zone montagneuse, on retrouve la forêt boréale composée de conifères. C’est là que vivent les orignaux et les caribous. Dans la région des Appalaches, les précipitations de pluie et de neige sont plus importantes. Tandis que l’été est assez chaud et court, l’hiver est plutôt rigoureux et long. Si tu viens en Gaspésie, attends-toi à ce que le vent et le brouillard soient très fréquents.

La mer

La température est plus élevée sur le bord de la mer et au sud, dans la baie des Chaleurs, que sur les rives du fleuve Saint-Laurent et dans la zone montagneuse. La température moyenne des villages micmacs est de -6°C à -17°C l’hiver; l’été, elle varie de 10°C à 24°C.


Les villages de Restigouche et de Maria sont situés dans la Baie-des-Chaleurs dont les eaux sont tempérées. On y retrouve un microclimat : la température y est plus chaude que dans la partie nord de la Gaspésie. À Gaspé, municipalité située dans la pointe de la péninsule et bordée par le golfe Saint-Laurent, les intempéries sont plus fréquentes et l’été est un peu plus frais.


Près des côtes, on retrouve plutôt la forêt mixte formée de conifères et de feuillus, dont le bouleau. Plusieurs variétés d’oiseaux nichent sur les rives de la péninsule dont les fameux fous de Bassan de l’Île Bonaventure.


De nombreuses rivières, très poissonneuses et réputées pour la pêche au saumon, sillonnent la péninsule gaspésienne. Les eaux du fleuve et du golfe sont riches en diverses espèces de poissons et de crustacés. Elles sont fréquentées par des mammifères marins dont la baleine, le béluga et le phoque.

Auteur :
Service national du Récit de l'univers social

Licence d'utilisation :
Attribution + Noncommercial + ShareAlike (BY-NC-SA)