1534 à 1542

Les voyages de Jacques Cartier

Les voyages de Jacques Cartier
Jacques Cartier visite le village d'Hochelaga en 1535
© Domaine public / Walter Baker, 1890-1912 / Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN 2896467

Après la découverte de Christophe Colomb en 1492, plusieurs explorateurs envoyés par les grands pays d’Europe (France, Angleterre, Portugal, Espagne) poursuivent les explorations dans le but de trouver un chemin vers l’Asie. Envoyé par la France, Jacques Cartier atteint le golfe du Saint-Laurent en 1534. Il plante une croix à Gaspé en déclarant que ce territoire appartient dorénavant au roi de France.

La découverte du Canada

L’année suivante, Jacques Cartier revient à l’endroit de sa première expédition et s’engage encore plus loin. Cette fois, il découvre l’embouchure du fleuve Saint-Laurent et entre dans les terres du Canada. Il rencontre des Autochtones dans le village de Stadaconé. Il poursuit ensuite sa route et remonte le fleuve, qu’il appelle le « chemin de Canada » et se rend jusqu’à Hochelaga. Il découvre aussi des rivières comme les rivières Saguenay, Saint-Maurice et Richelieu.

Le Canada, un passage vers l’Asie?

Cartier pensait que le fleuve Saint-Laurent le mènerait vers l’Asie. Au cours de ses explorations, il comprend que le Canada est un territoire très vaste et que la France pourrait profiter de ses multiples ressources.

Auteur : Alexandre Lanoix

Licence d'utilisation :