Nous sommes 375 000

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Des Irlandais quittent la Grande-Bretagne pour venir en Amérique] © Illustrated London news / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-003904 <div title='Creative Commons'class='image-licence'><span id='cc'></span></div>[La basse-ville de Québec, depuis le parapet de la haute-ville, 1833] © James Pattison Cockburn / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/" target="_blank">Musée McCord</a> / M22020 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le port et le fleuve Saint-Laurent à Montréal, 1841] © William Henry Bartlett / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-002343 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[L&#039;évolution de la population entre 1745 et 1820] © Récit national de l'univers social <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[L&#039;intérieur des cabines lors de la grande traversée de l&#039;Atlantique pour les immigrants] © The Illustrated London News / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-006556

Il y a un bateau qui arrive avec de nouveaux immigrants anglais. Moi, je suis Thomas un Canadien français. Il y a beaucoup de gens qui viennent habiter ici, maintenant que le Canada est une colonie de la Grande-Bretagne.

Avec tous ces nouveaux arrivants, il y a environ 500 000 personnes dans le Haut et le Bas-Canada ensemble. C'est beaucoup plus qu'au temps de la Nouvelle-France où nous étions environ 55 000 vers 1745. Mais nous sommes loin d'avoir autant d'habitants que chez nos voisins du sud, les États-Unis.

Dans la partie du Bas-Canada, nous sommes 375 000 en tout et la majorité des habitants parlent français et vivent sur les seigneuries. Il y a quelques grandes villes, comme Québec (10 000 habitants) et Montréal (18 000 habitants), mais la plupart des gens habitent la campagne. Sur les 375 000 habitants du Bas-Canada, il y en a quand même 75 000 qui sont anglophones.

Le Haut-Canada, est un territoire composé quasi uniquement d'Anglais qui sont agriculteurs pour la plupart. Au Haut-Canada, il y a environ 125 000 personnes et ce nombre ne cesse d'augmenter.

Chez les Canadiens français, la population augmente malgré la fin de l'immigration, car les gens ont beaucoup d'enfants au Canada.

Plus il y a de gens, plus on a l'impression d'être coincé. Les meilleures terres sont au sud, alors tout le monde s'établit dans cette région. Moi, j'habite à la ville, mais ce n'est pas la majorité des gens. Nous ne sommes qu'une personne sur dix à vivre en ville. En ville, on trouve surtout des marchands, des artisans et des riches anglais.

Quand je viens au port voir les nouveaux arrivants, je me dis que chacun peut avoir sa chance ici s'il travaille bien. Ceux qui arrivent en ce moment, des Anglais, vont sûrement partir s'installer dans les Cantons de l'Est ou au Haut-Canada. Que voulez-vous, d'un côté les Canadiens français et de l'autre les Canadiens anglais.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: