L'opinion de Murray sur les Canadiens

Notice : James Murray (1721-1794) officier de l'armée anglaise, est gouverneur de la ville de Québec de 1760 à 1763 et devient ensuite gouverneur de la province de Québec de 1763 à 1766. À travers ces deux déclarations, qu’est-ce qui explique cette grande différence d’opinions de Murray sur les Canadiens français?

Extrait I:

«Les Canadiens sont très ignorants et très attachés à leur religion. En leur donnant toutes les raisons de croire que rien ne sera changé sous ce rapport, le nouveau gouvernement prendrait le moyen le plus efficace pour en faire des sujets dévoués à Sa Majesté [...] Les Canadiens deviendront de bons et fidèles sujets de Sa Majesté et le pays qu'ils habitent sera avant longtemps une riche et utile colonie de la Grande-Bretagne.»

Source de l'extrait : James Murray aux Anglais du Board Of Trade, 5 juin 1762 cité dans Marcel Roy-Dominic Roy. Je me souviens:Histoire du Québec et du Canada, Ottawa, Éditions du Renouveau Pédagogiques, 1995, p.184.

Extrait II :

«[...]je ne peux pas être l'instrument de destruction, peut-être de la meilleure et de la plus brave race qu'on puisse trouver sur le globe.»

Source: 

Lettre de Murray à lord Eglinton, 27 octobre 1764 cité dans Cité dans Marcel Roy-Dominic Roy. Je me souviens:Histoire du Québec et du Canada, Ottawa, Éditions du Renouveau Pédagogique,1995, p.190.

Aucune