Des vêtements pour toutes les saisons

<div title='Illustration gratuite pour une utilisation dans un contexte &eacute;ducatif seulement et avec mention de la source originale &laquo; Vid&eacute;anthrop &raquo;. Il est interdit d&#039;utiliser cette cr&eacute;ation &agrave; des fins commerciales, de la modifier, de la transformer ou de l&#039;adapter. Par &laquo; contexte &eacute;ducatif &raquo;, nous entendons toute utilisation par un enseignant, un intervenant du monde scolaire ou un &eacute;l&egrave;ve, pour des notes de cours, une situation d&rsquo;apprentissage, la r&eacute;alisation d&rsquo;un site web ou tous autres travaux scolaires.'class='image-licence'><span id='bleu'></span></div>[L&#039;habillement des Iroquois vers 1500] © <a href="http://videanthrop.qc.ca/3ethnographe/1videanthrop.html" target="_blank">Vidéanthrop</a>. <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Représentation des Iroquois réalisée par Samuel de Champlain] © Samuel de Champlain / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE et ARCHIVES Canada</a> / c-113067 <div title='Creative Commons'class='image-licence'><span id='cc'></span></div>[Des mocassins] © <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/">Musée McCord</a> / M5919.1-2

Le cuir et la fourrure des animaux sont bien utiles aux Iroquoiens quand vient le temps de fabriquer des vêtements. La peau du cerf est particulièrement recherchée car elle est résistante, souple et plus imperméable que la peau d’autres animaux. Ce sont les hommes qui chassent les animaux et les femmes qui préparent les peaux et confectionnent les vêtements. Elles les décorent de perles ou brodent des motifs à l’aide de piquants de porc-épic ou de poils d’orignal.



L’été
En été, l’habillement des Iroquoiens est léger. Un pagne ou une chemise sans manches qui descend sur les cuisses pour les hommes et une robe ou une jupe pour les femmes. Ils se promènent pieds nus ou chaussés de mocassins courts faits de feuilles de maïs tressées ou de peaux qui ont déjà été portées, pour qu’elles soient plus souples.

L’hiver
Lorsque le temps froid arrive, tous se couvrent les jambes et s’enveloppent le corps d’une cape de fourrure ample et chaude. Les mocassins d’hiver aussi sont plus chauds, ils sont rembourrés de fourrure et ils sont plus longs.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: