La mode au Bas-Canada

<div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Deux personnes assises à une table vers 1820] © Auteur inconnu / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/M9997" target="_blank">Musée McCord</a> / M9997 <div title='Images, cartes ou graphiques avec une utilisation restreinte : Illustration libre de droits et gratuite pour une utilisation dans un contexte &eacute;ducatif seulement. Par &laquo; contexte &eacute;ducatif &raquo;, nous entendons toute r&eacute;alisation, par un enseignant ou autre intervenant du monde scolaire, pour des &eacute;l&egrave;ves comme des notes de cours ou un site web. Les &eacute;l&egrave;ves peuvent aussi utiliser les illustrations dans leurs travaux scolaires ou toutes autres r&eacute;alisations en relation avec le monde &eacute;tudiant.'class='image-licence'><span id='jaune'></span></div>[Marie Bolduc, couturière] © Jacques Lamontagne, Récit univers social et les commissions scolaires des LLL <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Robe de bal, août 1824] © Extrait de Lady's Magazine / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/M2003X.6.4.453" target="_blank">Musée McCord</a> / M2003X.6.4.453 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Canadiens des provinces d&#039;en haut près de Montréal] © Auteur inconnu / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/M973.152.4" target="_blank">Musée McCord</a> / M973.152.4 <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Ceinture flèchée] © Musée québécois de culture populaire, 1983_10410

Que de travail aujourd'hui ! Toutes les dames veulent une nouvelle robe pour le souper chez le gouverneur. Les Anglaises adorent la mode et veulent porter les dernières créations de Londres.
 
Tous ces beaux tissus qu'elles apprécient, comme la soie ou le velours, il faut les importer d'Angleterre, car les seuls tissus fabriqués ici sont la laine et le lin. Les robes ont des tailles très hautes et des manches bouffantes, mais le bas est assez droit. Il n'y a pas de crinoline. Les dames aiment aussi beaucoup les chapeaux décorés de plumes. La nouvelle mode pour les robes, c'est d'avoir beaucoup d'ornements comme des fleurs de soies cousues ou des dentelles pour décorer.
 
Les gentilshommes anglais et écossais apprécient aussi les vêtements de luxe. Ils adorent les tuniques avec des boutons dorés et ne sortent jamais sans un chapeau. Pour pouvoir s'acheter tous ces beaux vêtements, il faut avoir de l'argent. Il n'y a que les grands marchands qui peuvent se payer ça.
 

 
Moi, Marie Bolduc, petite couturière, je m'habille simplement avec des vêtements de toile, de laine ou parfois de coton. Je porte généralement une jupe et une blouse avec un tablier. Je mets aussi parfois un châle sur mes épaules. Ce que j'aime par-dessus tout, ce sont mes jolis rubans de couleurs. En fait, mes vêtements sont simples, mais ils sont pratiques.
 
Mon fiancé porte aussi des vêtements simples qui ne s'usent pas facilement, un pantalon, une chemise et un chapeau. L'hiver, pour affronter le froid, il porte un manteau de laine avec une ceinture fléchée pour le garder bien fermé. Nous avons aussi tous les deux nos beaux habits du dimanche.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: