Les artistes qui nous divertissent

<div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Gravure représentant le Théâtre Royal, vers 1850] © John Henry Walker / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/M993X.5.200" target="_blank">Musée McCord</a> / M993X.5.200 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Vue du Champs-de-Mars, 1830] © Robert Auchmuty Sproule / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-002640 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Intérieur de l&#039;église Notre-Dame, Montréal, 1860] © William Notman / <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/N-0000.193.72.1" target="_blank">Musée McCord</a> / N-0000.193.72.1

Les activités culturelles et artistiques du Bas-Canada sont très différentes d’aujourd’hui. Il n’y a ni cinéma, ni spectacles, ni télévision, ni radio, ni grand festival. On chante, on danse et on s’amuse surtout en famille et entre voisins, comme on le faisait déjà à l'époque de la Nouvelle-France.
Quelques grandes activités culturelles, comme le théâtre, commencent à faire partie de la vie des habitants du Bas-Canada. Des troupes de théâtre provenant d’Europe viennent présenter des pièces. En 1825, le théâtre devenant un événement très apprécié du public, on fonde le Théâtre Royal. Ce théâtre de 1 000 places, qui occupait l’emplacement de l’actuel marché Bonsecours, fut construit par John Molson.

Au niveau de la musique, nous sommes très loin de Musique Plus ! La création musicale est encadrée par l’Église. Les compositions musicales sont souvent écrites pour accompagner des cérémonies religieuses. Il y a quand même quelques musiciens, comme le violoneux Joseph Quesnel, pour écrire des pièces plus entraînantes. Les gens apprécient aussi beaucoup les fanfares des officiers militaires.
Des grands chanteurs ou musiciens viennent d’Europe pour donner des prestations d’opéra ou de musique classique. C'est une nouveauté parce qu'il y avait peu d'artistes qui traversaient l'océan Atlantique pour venir faire des spectacles à l'époque de la Nouvelle-France.
Comme bien peu de gens savent lire et écrire, il n’y a pas beaucoup d’écrivains, mais certains deviendront célèbres, comme par exemple, Philippe Aubert de Gaspé.
Les plus grands artistes du Bas-Canada sont certainement ceux qui travaillaient de leurs mains pour créer différents objets. Il y avait des ébénistes qui travaillaient le bois pour en faire des meubles ou des sculptures remarquables. Ils ont même décoré plusieurs églises que l’on peut encore voir aujourd’hui. Il y a aussi eu des orfèvres. Ce sont des artisans qui travaillent les métaux, comme l’or, pour en faire des objets, comme des calices. Aujourd’hui, ces trésors sont surtout dans les musées.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: