La bourgeoisie

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Les 3 types de bourgeoisie] © Service national du récit de l'univers social, <a href="http://www.recitus.qc.ca">www.recitus.qc.ca</a> <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Salon, résidence de Mme Alex McDougall, Montréal, QC, 1895] © Wm. Notman &amp; Son / <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/II-112762" target="_blank">Musée McCord</a> / II-112762 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Résidence de Stanley Bagg, rue Sherbrooke, Montréal, vers 1900] © Wallis &amp; Shepherd / <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.27.76" target="_blank">Musée McCord</a>/ MP-0000.27.76 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Vue de la rue Sherbrooke en direction est depuis la rue University, Montréal, vers 1900] © Wallis &amp; Shepherd / <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.27.61" target="_blank">Musée McCord</a>/ MP-0000.27.61 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Frédéric-Liguori Beïque, Montréal, administrateur du C.P. et de la Banque canadienne nationale] © Wm. Notman &amp; Son/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/II-179026" target="_blank">Musée McCord</a>/ II-179026

 

La bourgeoisie, contrairement à la classe ouvrière, profite pleinement de la prospérité du pays au début du 20e siècle. Elle peut compter sur une fortune plus ou moins considérable selon qu’il s’agisse de la petite, moyenne ou grande bourgeoisie. Une autre différence entre les bourgeois et les ouvriers est le rôle des femmes. Les épouses de bourgeois ne travaillent pas. À cette époque, la majorité des hommes croient que la place des femmes est au foyer. Les bourgeoises sont souvent très actives dans des œuvres charitables. Et, à la maison, elles ont des domestiques pour les aider. 

 

 

La grande bourgeoisie est véritablement la classe dirigeante du Canada. Elle est peu nombreuse et se concentre à Montréal, qui est le centre financier et économique du Canada au début du 20e siècle. Les familles bourgeoises possèdent de grandes demeures près du Mont-Royal. Elles sont d’origine anglaise ou écossaise, bien qu’on retrouve aussi quelques Canadiens français. La grande bourgeoisie a des intérêts dans tout le Canada, pas seulement au Québec ou à Montréal. On la retrouve par exemple au sein des grandes compagnies de transport ou des grandes banques comme la Banque de Montréal. Ces dirigeants font souvent partie de plusieurs compagnies. Ils s’impliquent aussi en politique, que ce soit au niveau fédéral ou provincial.

 

 

La moyenne bourgeoisie est davantage liée à une région. Elle ne se retrouve donc pas seulement à Montréal. L'origine ethnique de ses membres est plus diversifiée – des Anglais et des Écossais, mais aussi beaucoup d'Irlandais et de Canadiens français – et leur fortune est moins considérable. Parmi eux, des industriels de certains secteurs comme l’imprimerie, la chaussure et le vêtement. On compte aussi des promoteurs immobiliers ou des détaillants de commerce comme l’alimentation ou le détail.

 

 

La petite bourgeoisie est constituée surtout des membres des professions libérales (avocats, notaires, médecins, etc.), de petits entrepreneurs et de marchands locaux. Elle s’implique surtout au niveau de la paroisse ou du quartier, dans le conseil municipal ou encore dans les commissions scolaires.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: