Les Canadas

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le Canada en 1820] © Service national du récit de l'univers social, <a href='http://www.recitus.qc.ca'>www.recitus.qc.ca</a> <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-sa'></span></div>[La &quot;Province of Quebec&quot; après la Proclamation royale de 1763] © Récit national de l'univers social <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-sa'></span></div>[La &quot;Province of Quebec&quot; après l&#039;Acte de Québec de 1774] © Récit national de l'univers social <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-sa'></span></div>[Le Haut-Canada et le Bas-Canada après l&#039;Acte constitutionnel de 1791] © Récit national de l'univers social

L’organisation du territoire subit plusieurs changements entre 1745 et 1820
 
Le Traité de Paris de 1763
Suite à la Conquête par les Britanniques, la Nouvelle-France passe officiellement aux mains de la Grande-Bretagne par l’adoption du traité de Paris en 1763. Presque toute l’Amérique du Nord est maintenant aux mains de la Grande-Bretagne. On crée la province de Québec qui est une mince bande de terre en bordure du fleuve Saint-Laurent. C’est là qu’habitent la plupart des Canadiens.
 
L’Acte de Québec de 1774
En 1774, le gouvernement britannique adopte l’Acte de Québec et agrandit beaucoup le territoire de la province de Québec. Ce dernier s’étend maintenant à la région des Grands Lacs au sud et à la Côte Nord. Le gouvernement accorde un plus grand territoire aux Canadiens parce qu’il craint qu’ils se joignent aux habitants des Treize colonies qui critiquent ouvertement le gouvernement britannique.
 

 
L’Acte constitutionnel de 1791
Après la Révolution américaine de 1776, plusieurs personnes quittent les États-Unis pour s’établir dans la province de Québec parce qu’elles veulent rester fidèles à la Grande-Bretagne. Ce sont des Loyalistes. Ces derniers constatent qu’ils arrivent dans une province où les francophones ont beaucoup de droits et où il n’y a pas de parlement. Ils exigent vite des changements.
 
En 1791, les autorités britanniques adoptent l’Acte constitutionnel qui sépare la province de Québec en deux, le Haut-Canada (aujourd’hui l’Ontario) et le Bas-Canada (aujourd’hui le Québec). Chaque province a sa propre Chambre d’assemblée. Les Loyalistes habitent majoritairement le Haut-Canada et la plupart des francophones vivent au Bas-Canada.
 
En 1820, l’Acte constitutionnel de 1791 est toujours en vigueur.

Auteur: 
Léon Robichaud, texte mis à jour par le Service national du RÉCIT en univers social
Licence d'utilisation: