Un premier roman inuit

<div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Mitiarjuk Attasie Nappaaluk, auteur du roman « Sanaaq »] © <a href="http://www.ammsa.com/achieve/AA99-R.Nappaaluk.html" target="_blank">Aboriginal Multi-Media Society</a>

Mitiarjuk Attasie Nappaaluk, née à Kangiqsujuaq en 1931, a beaucoup contribué à la préservation de la culture inuite.

Chasseresse et mère de famille, Mitiarjuk connaît bien le mode de vie traditionnel de son peuple. Pendant sa jeunesse, elle a enseigné sa langue à des missionnaires et, en retour, elle a appris l'écriture syllabique.

Pendant les années 1950, elle a écrit Sanaaq, le premier roman inuit en langue inuktitut. En 1983, son ouvrage a été diffusé dans toutes les écoles inuites. Elle a aussi compilé les légendes et les savoirs traditionnels et rédigé des manuels d’enseignement pour les écoles du Nunavik.

Appréciée pour ses talents de conteuse, ses légendes ont été diffusées sur la radio anglaise de Radio-Canada pendant des années. Cette ancienne, très respectée par son peuple, a toujours donné ce conseil aux Inuits : « N'oubliez jamais votre mode de vie traditionnel ».

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: