Nelson Mandela (1918 - 2013)

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Nelson Mandela et Bill Clinton] © William J. Clinton / <a href="http://www.access.gpo.gov/nara/pubpaps/1993portv1.html" target="_blank">Public Papers of the Presidents of the United States</a> /Domaine public <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[La Cellule de Nelson Mandela] © Ifijay/ <a href="http://www.flickr.com/photos/ifijay/148875118/" target="_blank">Flickr</a> /Sous licence <a href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr_CA" target="_blank">Creative Commons by-nc-nd 3.0</a>

Nelson Mandela est né dans une famille royale de la nation des Xhosas, la deuxième plus importante d’Afrique du Sud. Il fait de brillantes études de droit et s’implique rapidement dans des mouvements politiques.

En 1942, il devient membre du Congrès national africain (ANC), qui lutte contre la domination politique de la minorité blanche du pays. Lorsque le régime de l’apartheid devient officiel en 1948, il s’engage dans une résistance active et non-violente. Également, en tant qu’avocat, il vient en aide gratuitement aux Noirs les plus défavorisés.

Le massacre de Sharpeville, en 1960, bouleverse ses principes. Il délaisse sa stratégie de non-violence et fonde le Umkhonto we Siswe (La Lance du Peuple), un réseau d’action qui prône la lutte armée. Ennemi juré du régime de l’apartheid, il est bientôt arrêté et condamné à la prison à vie, en 1964. Il devient le prisonnier politique le plus connu et le plus populaire de son époque. C’est aussi le prisonnier politique qui connaîtra la plus longue détention jamais vue.

Le 7 juillet 1988, il est finalement libérer de prison, mais il demeure en résidence surveillée jusqu’en février 1990, alors que le nouveau président Frederik de Klerk fait appel à lui pour restaurer la paix au pays. Les deux hommes vont travailler ensemble à l’abolition de l’apartheid et à l’établissement d’une véritable démocratie en Afrique du Sud. Ils obtiendront le prix Nobel de la paix en 1993. En 1994, Nelson Mandela est élu premier président le la République d'Afrique du Sud.

Auteur: 
Marianne Giguère
Licence d'utilisation: