Jeunes et aînés

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Des jeunes prennent l&#039;autobus] © Claudine Simard, la photo est sous licence <a href="http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr_CA" target="_blank">Creative Commons by-sa-2.5</a> <div title='Creative Commons'class='image-licence'><span id='cc'></span></div>[Femme inuite et enfants, à Kuujjuaraapik] © <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/" target="_blank">Musée McCord</a>, MP-0000.638.5 <div title='Creative Commons'class='image-licence'><span id='cc'></span></div>[Jeune fille inuite] © <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/" target="_blank">Musée McCord</a>, MP-1986.71.160

La population inuite est très jeune puisque 64% des Inuits ont moins de 25 ans en 1980. Les jeunes Inuits sont peu scolarisés car la plupart ne terminent pas leur primaire. Seulement quelques étudiants poursuivent leurs études secondaires. Ceux qui décident de compléter leurs études doivent quitter leur village pour aller vivre dans les villes du sud. Ils vivent alors loin de leurs parents dans un monde bien différent de celui qu’ils connaissent. Les jeunes, qui représentent l’avenir du peuple inuit, auront beaucoup de défis à relever dans l’avenir, dont la pauvreté et le chômage dans les villages. Le suicide et la toxicomanie chez les jeunes sont aussi des problèmes inquiétants.

Chez les Inuits, ce sont les aînés qui transmettent la langue et la culture. Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent moins de 3% de la population en 1980, mais leur sagesse est très respectée. Comme les Inuits écrivent peu, les aînés sont les gardiens de la tradition orale. Ce sont eux qui transmettent les valeurs et les traditions inuites à travers les histoires et les légendes qu’ils racontent aux plus jeunes.

Depuis la sédentarisation des années 1950, les aînés, tout comme les adultes, ont vécu des changements qui ont affecté leur mode de vie traditionnel. À cette époque, les enfants étaient placés dans des écoles, éloignées des villages inuits, et il leur était défendu d’y parler leur langue. Dernièrement, plusieurs efforts ont été entrepris pour sauvegarder et valoriser la culture des Inuits et des autochtones.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: