Un territoire plein de ressources naturelles

<div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Hommes roulant des billots sur un traîneau tiré par un cheval, vers 1925] © Auteur inconnu/ <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.25.867" target="_blank">Musée McCord</a>/ MP-0000.25.867 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Mine d&#039;amiante, Thetford Mines, QC, vers 1918] © Auteur inconnu/ <a href="http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.25.587" target="_blank">Musée McCord</a>/ MP-0000.25.587 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Exportation du bois depuis le  port de Québec en 1891] © John Thomson / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-006073 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[La centrale électrique de Shawinigan vue à vol d&#039;oiseau] © Auteur inconnu / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / PA-015576

Si on pouvait survoler le Québec comme un oiseau, du sud vers le nord, on découvrirait un territoire très diversifié allant des Appalaches au sud-est, au plateau du Bouclier canadien qui occupe la plus grande partie du territoire, en passant par les Basses-Terres du Saint-Laurent.

Plus on se dirige vers le nord, plus les sols deviennent arides. Laissant les conifères et les feuillus de la forêt mixte, nous traversons la forêt boréale, composée uniquement de conifères, pour ensuite arriver dans la toundra, où seul le lichen réussit à pousser. Ce changement de végétation s’explique par un changement de climat.

Au Québec, plus on est au nord, plus il fait froid. La portion la plus au sud de la province est caractérisée par un climat continental humide avec des étés chauds et humides. C’est pourquoi la majorité de la population du Québec vit au sud, sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Par contre, de plus en plus de gens s’installent dans les régions plus au nord comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’Abitibi.




Nous survolons maintenant le fleuve Saint-Laurent. Grâce à lui, le Québec a une situation géographique privilégiée entre l’océan Atlantique et les Grands Lacs. Cela en fait une zone de passage très fréquentée par les navires commerciaux qui vont et viennent entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Montréal, la métropole économique de la province, est située à l’extrémité sud du Québec, près des autres grands centres urbains de l’Ontario et des États-Unis.

Tout le territoire est riche en ressources naturelles. Au Québec, il y a beaucoup de forêts exploitables qui sont utilisées pour produire du bois, mais également du papier. Il y a également des milliers de cours d’eau qui servent à se déplacer ou encore à produire de l’électricité. On exploite également des mines dans certaines régions d’où on extrait du cuivre, du fer et de l’amiante entre autres. Peu importe où l’on habite, au nord ou au sud, il y a toujours une ressource à exploiter.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: