Émile Nelligan

Could not display the flash because sites/default/files/videos/nelligan.mp4 does not appear to exist.
<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Portrait d&#039;Émile Nelligan] © Auteur inconnu  / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-088566

Ah! Comme la neige a neigé
!

Ma vitre est un jardin de givre.


Ah! Comme la neige a neigé!


Qu'est-ce que le spasme de vivre ?


Ô la douleur que j'ai, que j'ai!

L’auteur de ce poème est Émile Nelligan. Il est né à Montréal, en 1879. Son père, David Nelligan, était un immigrant irlandais qui ne parlait que l’anglais à la maison. Sa mère, Émilie-Amanda Hudon, était une Canadienne française douée pour la musique et fière de sa culture.

Issu de la petite bourgeoisie, Nelligan fréquente de bonnes écoles, mais sa nature indisciplinée et son manque d’intérêt font de lui un mauvais élève. Il préfère se plonger dans l'étude et l'écriture de la poésie.

En 1897, à 16 ans et contre la volonté de ses parents, il abandonne ses études pour se consacrer à la poésie. La même année, il devient membre du Cercle littéraire de Montréal où de jeunes intellectuels et artistes se donne rendez-vous pour partager des idées.

Impossible d'afficher le contenu Flash. Veuillez vous assurer que votre fureteur supporte cette fonctionnalité.

De 16 à 19 ans, il compose environ 170 poèmes et réussit à en faire publier quelques-uns. Malheureusement, sa gloire est éphémère. À l'âge de 20 ans, il est interné dans un hôpital, car il souffre de troubles psychiatriques. Il y restera jusqu’à la fin de sa vie.

Émile Nelligan est un pionnier de la littérature canadienne-française et il demeure toujours l’un de nos plus grands écrivains. Ce poète romantique a eu une carrière bien courte. C'est lui qui a fait passer la poésie canadienne-française dans l'ère moderne. Ses poèmes les plus connus sont La Romance du vin, Le Vaisseau d’or et Soir d’hiver, dont vous avez lu un extrait ci-dessus.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: