Honoré Mercier

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Monument à l&#039;honneur d&#039;Honoré Mercier, Montréal 1911] © Paul Chevré / BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada / PA-029952 <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Portrait d&#039;Honoré Mercier] © Archives nationales du Québec, collection Centre de Québec. P1000,S4,PM79-1.

Antoine accompagne son grand-père jusqu’au Parlement, à Québec, sur l’avenue Dufferin. Une statue en l’honneur d’Honoré Mercier s’y trouve. « Qui est Honoré Mercier? », demande Antoine à son grand-père, qui est heureux de partager son intérêt pour l’histoire.
Antoine apprend qu’Honoré Mercier a été premier ministre du Québec de 1887 à 1891. Son grand-père n’était pas encore né, c’était il y a plus de cent ans! Avant d’être premier ministre, Honoré Mercier a d’abord été journaliste, puis avocat, mais il s’est toujours beaucoup intéressé à la politique.

Le gouvernement d’Honoré Mercier a accordé une grande importance à la colonisation en créant, entre autres, un nouveau ministère : le ministère de l’Agriculture et de la Colonisation. Et pour rendre les régions de colonisation plus accessibles, il a fait compléter des chemins de fer, celui de Québec et du Lac-Saint-Jean, par exemple, qui a atteint Chicoutimi, en 1893.
Pour rassembler les Canadiens français du Québec, Honoré Mercier a fondé un nouveau parti politique, le Parti national. Il a défendu avec vigueur l’autonomie des provinces face au gouvernement fédéral à Ottawa, ce qu’aucun premier ministre québécois n’avait fait depuis le début de la Confédération (1867). Et pour que le gouvernement fédéral respecte davantage les provinces, Honoré Mercier a convoqué la première conférence interprovinciale à Québec, en 1887. Il a alors invité tous les premiers ministres des provinces afin de discuter de l’autonomie des provinces.
Pourquoi Honoré Mercier a-t-il une statue en son honneur devant le parlement du Québec? C’est une question à laquelle Antoine peut maintenant répondre : Honoré Mercier a fait plusieurs choses importantes comme premier ministre du Québec.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: