Aller au contenu principal

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens  vers 1500

Les Iroquoiens vers 1745

Les Iroquoiens  vers 1745

Changement

Les Iroquoiens  vers 1745

La punition

Notice : un petit garçon français frappe fortement sur un Autochtones, les Français veulent donc le battre pour le punir. L’extrait ci-dessous décrit la réaction des Autochtones. Qui est le plus “civilisé” dans cette histoire ?

Extrait :

«On fait venir le petit garçon ; quand les Sauvages virent que c’était tout de bon qu’on dépouillait ce petit batteur de Sauvages et de tambour, et que les verges étaient toutes prêtes, ils commencèrent à prier qu’on lui pardonnât, alléguant que c’était un enfant, qu’ils n’avait point d’esprit, qu’il ne savait pas encore ce qu’il faisait ; mais comme on le voulait châtier à toute force, l’un d’eux se met tout nu, jette sa robe sur l’enfant, s’écriant à celui qui le voulait frapper: touche sur moi, si tu veux, mais tu ne le frapperas point. Voilà comme le pauvre petit s’évada.»

Source 

Alain BEAULIEU, Convertir les fils de Caïn : Jésuites et Amérindiens nomades en Nouvelle-France, 1632-1642, Québec, Nuit Blanche, 1990, p.72