Vive le bateau à vapeur !

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Lancement du «Royal William» à Québec, vers 1831] © James Pattison Cockburn / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-012649 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Vue de Montréal depuis l&#039;île Sainte-Hélène, 1830] © Robert Auchmuty Sproule / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-002642 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Vue du port de Montréal (1830] © Robert Auchmuty Sproule / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-002641 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Canot, bateau à voile, bateau à vapeur] © Bibliothèque de Montréal, Album Jacques Viger : souvenirs canadiens..., p. 186 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Bateau à vapeur, port de Montréal, vers 1850] © James Duncan / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-080319

Avez-vous vu toute cette fumée et entendu ce bruit ? Ils sont beaux ces nouveaux bateaux à vapeur. C'est M. Molson qui fut le premier à en avoir un. Il se nomme l'Accommodation et fit son premier voyage en 1809. Moi, mon nom, c'est Jérémie, je n'ai que 10 ans, mais je rêve de devenir capitaine un jour. C'est tout un travail, il faut bien planifier ses voyages. L'avantage avec ces bateaux, c'est que la durée du voyage est calculée avec une certaine précision ce qui n'est absolument pas le cas pour un bateau à voile.

Mon grand-père m'a dit qu'avant, au temps de la Nouvelle-France, ça prenait entre 4 et 6 jours pour faire le trajet Québec-Montréal. Dans le journal le Mercury, on dit des bateaux à vapeur, qu'ils font le voyage entre Québec et Montréal en soixante-six heures (un peu moins de trois jours). Il faut payer environ 9 dollars pour faire le voyage et la nourriture est fournie.

Le bateau à vapeur est propulsé par un système de roues. À l'extrémité de chaque double rayon est fixée une planche carrée qui pénètre dans l'eau et qui, grâce à la rotation de la roue, agit comme une pagaie. Les roues sont propulsées par la vapeur qui est générée à l'intérieur du bateau en brûlant du bois ou du charbon. Un mât est fixé sur le pont afin d'utiliser une voile quand le vent est favorable ce qui accélère la vitesse. Le bateau à vapeur que je préfère est le Swiftsure. Il transporte des troupes militaires sur le Saint-Laurent. La majorité des bateaux à vapeur transportent des marchandises et ils vont loin dans le territoire, car ils peuvent naviguer en eau peu profonde. Malheureusement, ils ne permettent pas de naviguer en hiver sur le Saint-Laurent, ils n'affrontent pas les glaces. Bientôt dit-on, ils vont pouvoir réussir à traverser l'océan Atlantique.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: