Le Haut-Canada

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[La haute ville d&#039;Ottawa en 1855] © Edwin Whitefield / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-000601 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Les Canadas] © Service national du récit de l'univers social, <a href='http://www.recitus.qc.ca'>www.recitus.qc.ca</a> <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Entrée du canal Rideau, à Bytown dans le Haut-Canada] © Henry Francis Ainslie / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-000518

Portrait du territoire
Le territoire du Haut-Canada est situé à l'ouest de Montréal au nord des Grands lacs. Sa géographie ressemble à celle du Bas-Canada. Il y a beaucoup de cours d'eau et des forêts de conifères et de feuillus.
Les terres sont fertiles et le climat est plus doux que dans le Bas-Canada. Un climat plus chaud permet une meilleure agriculture. Il est possible de cultiver des plantes différentes et elles ont plus de temps pour grandir.
Les Cantons
Les terres sont divisées de manière différente dans le Haut et le Bas-Canada. En Nouvelle-France, les terres étaient divisées en seigneuries selon le modèle français. Au Haut-Canada, où la population est anglaise, le mode de division des terres se nomme cantons, selon le système anglais.
Les terres ne sont pas en bandes, elles sont divisées en quadrillés, ce qui donne un paysage très différent.
Dans les cantons, les gens qui cultivent une terre ne doivent rien donner ou payer, car il n'y a pas de seigneur. On ne paie pas de rentes seigneuriales. Mais, pour obtenir une terre, il faut payer des frais et prouver qu'on est capable de cultiver.
Le transport
Le défaut au Haut-Canada est le transport. Dans le Bas-Canada, le fleuve Saint-Laurent permet la navigation des bateaux à l'intérieur du territoire pour ensuite rejoindre l'océan Atlantique pour faire du commerce.
Dans le Haut-Canada, il n'y a pas de port de mer, c'est-à-dire qu'aucun des cours d'eau ne donne accès à l'Océan Atlantique. Pour exporter les marchandises, les gens du Haut-Canada doivent passer par Montréal ou New York, ce qui est très long.
Dans le Haut-Canada, il y a aussi des villes dont Bytown. Elle est très connue aujourd'hui, et se nomme maintenant Ottawa. C'est la capitale du Canada.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: