L’héritage de William Price

 

Notice : Les opinions sont partagées sur William Price. Est-ce qu’il a participé au développement du Saguenay ou exploité les habitants de la région?

Extrait 1:

« Doué d'une intelligence vaste, d'unesprit entreprenant et d'une grande persévérance, la fortune devait lui sourire; et on le compta bientôt parmi nos hommes d'affaires les plus riches et les plus entreprenants. Il comprit en arrivant dans ce pays, les immenses richesses renfermées dans nos forêts, et il se mit hardiment à l’œuvre. Il n'est pas peut-être un seul pouvoir d'eau depuis Québec jusqu'à Matane où il n'ait placé des scieries considérables. »

[…]

« Mais là où son nom restera le plusintimement lié à l'histoire de notre pays, c'est en ce qui regarde les progrès qu'il a fait faire à la colonisationdans le Saguenay, dont il a été en si juste titre surnommé «Le Père.»

[…]

« Tel fut M. William Price, père, ami sincère et dévoué du bien public, un vrai père pour les colons du Saguenay. Son nom sera inscrit parmi ceux des bienfaiteurs de la patrie, et son souvenir ne périra jamais dans les cœurs reconnaissants des enfants du Saguenay. »

 

Extrait 2:

« À l’époque où le monument fut érigé (en grande partie à l’initiative de la famille elle-même et de ses associés), le nom de Price était pour la majorité des Saguenayens un symbole d’oppression sociale, d’injustice et même de servitude. Il faut rappeler qu’au 19e siècle, l’industriel britannique avait établi dans la région un véritable monopole économique et social qui maintenait une grande partie de la population dans une profonde dépendance. Ce régime injuste a été dénoncé à l’époque par de nombreux intervenants (en particulier Mgr Lapointe et les prêtres du Séminaire, des journalistes du Progrès du Saguenay, de la presse nationale). »

[…]

« Ce qu’il faut surtout retenir, c’est l’immense effort réalisé par les élites canadiennes-françaises de Chicoutimi entre 1890 et 1910 afin de briser ce monopole qui maintenait la population locale dans la pauvreté en lui imposant des conditions exécrables. »

 

Source des extraits :

1- François-Xavier Gosselin, Protonotaire, district de Chicoutimi (1882), Inauguration du monument érigé à Chicoutimi à la mémoire de William Evan Price, 24 juin 1882. Document qui se retrouve sur le site Les classiques des sciences sociales,http://classiques.uqac.ca/collection_histoire_SLSJ/gosselin_fx/inauguration_monument_price/inauguration.html

2- Gérard Bouchard, Le projet de mise en valeur du monument Price à Chicoutimi : Un détournement de la mémoire régionale, Communiqué de presse, 17 novembre 2004. Document qui se retrouve sur le site Les Classiques des sciences sociales, http://classiques.uqac.ca/contemporains/bouchard_gerard/Communique_2004_11_17_M_Price/Communique_2004_11_17.html

Aucune