Les Amérindiens

<div title='Aucune. Fait partie domaine public.'class='image-licence'><span id='vert-aucun'></span></div>[Des Amérindiens voyagent en canots sur la Rivière Kaministikwia en Ontario en 1860 ] © William Armstrong / <a href="http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php?fuseaction=genitem.displayItem&amp;lang=fra&amp;rec_nbr=2897031&amp;rec_nbr_list=2833805,2833798,3264239,2895253,2895252,2897627,2897031,2834227,2833797,3192861&amp;back_url=%28http://www.collectionscanada.gc.ca/lac-bac/resultats/arch?module=arch&amp;Language=fre&amp;module=arch&amp;Language=fre&amp;FormName=Fed+Simple+Search&amp;SourceQuery=&amp;SortSpec=score+desc&amp;SearchIn_1=&amp;Operator_1=AND&amp;SearchIn_2=&amp;SearchInText_2=&amp;Operator_2=AND&amp;SearchIn_3=&amp;SearchInText_3=&amp;Sources_1=amicus&amp;Sources_2=mikan&amp;Sources_3=genapp&amp;Sources_4=web&amp;soundex=on&amp;cainInd=&amp;SearchInText_1=Kaministikwia&amp;ResultCount=10&amp;MaxDocs=-1&amp;Sources=mikan&amp;DigitalImages=1&amp;PageNum=1%29" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-040292 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Costume des Indiens domiciliés d&#039;Amérique (1814)] © E. Close/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/M992.83.1" target="_blank">Musée Mccord </a>/ M992.83.1 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[« Des pourparlers chez les autochtones », 1800-1850] © Anonyme/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.25.556" target="_blank">Musée Mccord</a> / MP-0000.25.556

Changements au mode de vie

Le mode de vie des Amérindiens continue de changer. Ils sont d’abord affectés par plusieurs maladies dont une épidémie de variole de 1818 à 1821. Plusieurs d’entre eux ont des problèmes de consommation d’alcool. Les Amérindiens domiciliés adoptent de plus en plus les coutumes des Canadiens. Par exemple, ils vivent de moins en moins dans des maisons longues et construisent des maisons canadiennes. Cela change la structure familiale puisqu’il n’est pas possible que plusieurs familles vivent ensemble dans une maison canadienne, c’est beaucoup trop petit. Malgré ces changements, les Amérindiens tiennent à certains aspects de leur mode de vie. Certains d’entre eux partent toujours à la chasse pour plusieurs semaines chaque année.



Nouvelles activités économiques

La traite des fourrures était l’activité économique la plus importante pour les Amérindiens, mais elle est en déclin. Les fourrures se vendent moins bien et la chasse intensive a beaucoup fait baisser les stocks d’animaux. Il devient de plus en plus difficile pour les Amérindiens de gagner leur vie avec la traite des fourrures. Plusieurs d’entre eux sont démunis et dépendants des Européens pour leur survie. Ceux qui vivent de la chasse et de la pêche sont affectés par la diminution de leurs territoires de chasse puisque le gouvernement destine de plus en plus de terres à la colonisation et à la coupe de bois.

Les Amérindiens s’adaptent à cette nouvelle situation. Plusieurs d’entre eux deviennent travailleurs forestiers ou agricoles. D’autres deviennent employés d’entreprises comme la Compagnie de la Baie d’Hudson. Certaines communautés se lancent également dans la fabrication d’objets artisanaux que les femmes vont vendre au marché.

Auteur: 
Alexandre Lanoix, Texte mis à jour par le Service national du RÉCIT en univers social
Licence d'utilisation: