Les problèmes de la colonisation au Saguenay

 
Notice : les difficultés sont nombreuses lorsque vient le temps de défricher un nouveau territoire. Les colons qui veulent s’établir au Saguenay doivent surmonter plusieurs difficultés. À partir de l’extrait ci-dessous, identifie les principaux problèmes dans la colonisation du Saguenay.

Extrait :
« La colonisation du Saguenay a fait en peu d'années des progrès considérables, qui cependant subissent un tems [temps] d'arrêt depuis un ou deux ans. Beaucoup de colons ont quitté les terres qu'ils ont commencé à défricher, pour reprendre celles qu'ils occupaient dans les paroisses voisines, ou pour aller s'établir dans quelques localités situées sur la rive nord du St Laurent, tel que les Bergeronnes, le Moulin à Baude, les Escoumins et la rivière Belzemis.
Les causes de ce tems d'arrêt dans l'établissement du Saguenay sont nombreuses, je me bornerai à indiquer ici les plus importantes. La première est le désappointement éprouvé par les colons relativement aux avantages réels du Saguenay ; avantages qui ont été tellement exagérés, que les colons regardaient le nouveau territoire comme une espèce de paradis terrestre. Quelque tems de séjour dans ce nouvel Eden a suffi pour démontrer aux nouveaux arrivés, que le Saguenay, tout en possédant les désavantages qu'offre la rive Nord du St Laurent, sous le rapport du climat et de la température, était entièrement dépourvu de tous les moyens de prospérité que présentent les anciens établissements. Point de marché où porter les denrées, point de chemins, point de tribunaux, point d'autorité d'aucune espèce, le droit du plus fort dans toute son étendue. »

Source de l’extrait : Jacques Crémazie, Rapport spécial sur le Saguenay (1850),Document qui se retrouve sur le site LesClassiques des sciences sociales, http://classiques.uqac.ca/collection_histoire_SLSJ/cremazie_jacques/crem...

CC-by-nc-sa