L'agriculture en Albany

Pehr Kalm, naturaliste suédois en visite dans les 13 colonies en 1749

« Chaque fermier d'Albany avait son verger, planté de pommiers qui produisaient d'excellents fruits. Le poirier ne réussissait pas bien, non plus que le pêcher. On cultivait le lin, le chanvre, pour la consommation domestique, et le maïs en grand.(...) On semait aussi beaucoup de seigle, mais peu d'avoine, et encore moins d'orge. (..) Tous les fermiers plantaient des patates sucrées, (...) qui réussissaient bien, mais il était difficile de les conserver pendant l'hiver.»

Aucune