L'agriculture

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Louis Hébert préparant son terrain pour l&#039;agriculture] © Artiste inconnu / <a href='http://www.collectionscanada.ca/index-f.html' target="_blank">BIBLIOTHÈQUE et ARCHIVES Canada</a> / C-016952 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Défrichement près du lac Beauport] © George St. Vincent Whitmore / <a href='http://www.collectionscanada.ca/index-f.html' target="_blank">BIBLIOTHÈQUE et ARCHIVES Canada</a> / C-040316 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Les aliments empruntés aux Amérindiens : le maïs, la courge et le haricot] © Diane Boily / Site Édutic-UQTR, <a href="http://www2.uqtr.ca/hee/site_1/index.php?no_fiche=1876" target="_blank">AKI : Sociétés et Territoires autochtones</a>

L’agriculture est un travail très difficile en Nouvelle-France. Souvent, les habitants qui occupent les terres n’étaient pas des agriculteurs en France. Ils doivent apprendre le métier rapidement s’ils veulent pouvoir nourrir leur famille.

Un travail difficile
Presque tous ceux qui arrivent en Nouvelle-France peuvent avoir une terre parce qu’il y en a beaucoup de disponible. Les terres où les habitants s’installent ne sont pas défrichées. Ils doivent d’abord eux-mêmes couper les arbres la première année, pour ensuite commencer à faire pousser des légumes l’année suivante. Cela peut parfois prendre plusieurs années avant que la terre d’un habitant soit complètement défrichée. Avec le bois qu’ils coupent, les habitants peuvent se construire une cabane, puis une maison quelques années plus tard.



Une agriculture familiale
L’agriculture pratiquée en Nouvelle-France sert uniquement à nourrir les familles qui n’ont aucun surplus à vendre au marché du village. Les habitants ont souvent de grandes familles de cinq ou six enfants. Quand ils sont assez vieux, les enfants peuvent travailler sur la ferme. Les habitants cultivent surtout du blé pour faire du pain et quelques légumes comme le maïs, le concombre et la citrouille.

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: