Paul Chomedey de Maisonneuve

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Portrait de Paul Chomedey de Maisonneuve] © <a href='http://www.anq.gouv.qc.ca/index.htm' target="_blank">Archives nationales du Québec</a> / P1000,S4,D83,PM21 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Bas-relief  du monument de Maisonneuve : la signature de l&#039;Acte de fondation de Ville-Marie] © Service national du RÉCIT de l'univers social, <a href="http://www.recitus.qc.ca">www.recitus.qc.ca</a> <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Ville-Marie (Montréal) en 1642] © <a href="http://www.banq.qc.ca/portal/dt/collections/collections.jsp" target="_blank">Collection numérique de Bibliothèque et Archives nationales du Québec</a>, Albums de rues Édouard-Zotique Massicotte, B-51-b

As-tu déjà visité le Vieux-Montréal? On y trouve une rue qui porte le nom de Saint-Paul, en souvenir de Paul de Chomedey de Maisonneuve. Qu’a-t-il fait pour mériter un tel honneur? Eh bien, il est le fondateur de Montréal, qu’on appelle Ville-Marie en 1642.
 
Il est né en France où il a été officier militaire. Il a été choisi par la Société de Notre-Dame pour devenir le premier gouverneur de Montréal. Il a trente ans quand il arrive à Ville-Marie, accompagné d’une quarantaine de colons.
 

 
Colons recherchés
Maisonneuve travaille pendant plus de vingt ans au développement de la colonie, allant à quelques reprises en France pour chercher de l’aide financière et matérielle et surtout, pour recruter de nouveaux colons. Lors d’un voyage, en 1653, il réussit à ramener une centaine d’hommes.
Il retourne définitivement en France en 1665 où il meurt onze ans plus tard.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: