La tradition orale : la parole est reine

En 1500, les Amérindiens  n’ont pas de système d’écriture. Les choses du passé et les savoirs se transmettent par la parole, c’est ce qu’on appelle la tradition orale. Les jeunes enfants comprennent très tôt l’importance d’écouter les récits des personnes plus âgés. De cette façon, ce qui est raconté d’une génération à l’autre n’est pas oublié.
Parmi les récits transmis de génération en génération, les légendes occupent une place importante. C’est une façon qu’ont les Iroquoiens d’expliquer des phénomènes naturels ou, encore, des événements comme la création du monde. Les légendes amérindiennes mettent souvent en scène des animaux.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: