La légende de Sedna

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Sculpture de la déesse Sedna] © Nezumi Dumousseau, <a href="http://nezumi.dumousseau.free.fr/artinuit.htm#inuit" target="_blank">Art inuit</a> La photo est sous licence <a href="http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr_CA">Creative Commons by-sa-2.5</a>

Les Inuits sont de bons conteurs. Ils ont plusieurs histoires qui sont à la fois des divertissements, des récits historiques ou des leçons de vie. Des légendes, comme celle de Sedna, montrent le lien qui existe entre les gens et la nature.

Il existe plusieurs versions de la légende de Sedna, une déesse de la mer, et mère de toutes les créatures marines. Elle procurait aux Inuits nourriture, peaux et combustible.

Quand quelqu’un transgressait ses règles, elle se mettait en colère. L’harmonie, qui régnait habituellement dans le monde des Inuits, était alors rompue. Comme punition, Sedna retenait les créatures marines loin des chasseurs, les privant ainsi de nourriture. La seule façon de rétablir l’harmonie était entre les mains du chaman. Il devait plonger jusqu’au fond de la mer et retrouver Sedna. Il lui expliquait alors les difficultés que connaissait son peuple. Pour obtenir ses faveurs, il devait brosser sa chevelure emmêlée. Alors, Sedna libérait le gibier et rétablissait les bons rapports entre les Inuits et leur monde. L’harmonie revenait, mais les chasseurs devaient se souvenir qu’ils devaient respecter tous les êtres vivants.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: