La nation inuite

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le drapeau du Nunavut] © James Leigh, <a href="http://www.sodipodi.com/clipart/flags/" target="_blank">Sodipodi</a>

Administrer un village inuit

En 1980, les Inuits habitent des villages dont le fonctionnement est semblable à celui des autres municipalités du Québec. Ils n’ont jamais vécu dans des réserves comme le font d’autres nations autochtones. Chaque communauté inuite a son propre conseil de village formé d’un maire et de conseillers élus tous les deux ans. Les conseils détiennent un mandat élargi. Ils s’occupent des services municipaux comme l’approvisionnement en eau et la vidange des fosses septiques. Ils offrent aussi des soins de santé et des services sociaux comme l’aide aux aînés. Ils sont appuyés par des comités responsables de la chasse et du piégeage, de la pêche, de la santé et de l’éducation.

Luttes des droits ancestraux

En 1972, les Inuits ont créé l'Association des Inuits du Nord du Québec afin de faire reconnaître leurs droits. Cette association s’est opposée au projet hydroélectrique du gouvernement du Québec à la Baie James et a négocié une entente à ce propos en 1975. La Convention de la Baie-James et du Nord québécois a alors été signée par les représentants inuits et les gouvernements du Canada et du Québec.

Cette entente accorde aux Inuits des droits de propriété sur le territoire du Nord du Québec, des droits de chasse, de piégeage et de pêche ainsi qu’une compensation monétaire. Depuis, l’administration régionale est assumée par les Inuits en collaboration avec les gouvernements québécois et canadien. Même si cet accord donne davantage d’autonomie aux Inuits, ils continuent de négocier avec les gouvernements. En 1989, ils ont créé le Comité constitutionnel du Nunavik qui a pour mandat d'élaborer un projet de gouvernement autonome pour le Nunavik.

Loi sur les Indiens

La Loi sur les Indiens ne concerne pas les Inuits qui sont considérés comme les autres citoyens canadiens. Les Inuits ont les mêmes droits et les mêmes obligations que les autres Canadiens. Ils doivent payer les impôts sur leurs revenus et les taxes sur les produits et les services.

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: