L’ouverture sur le monde

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Une télévision des années 1950] © Zaphod / <a href="http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:1950%27s_television.jpg">Wikimédia</a> <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Le site de l&#039;Expo 67] © <a href="http://www.collectionscanada.ca/archivianet/index-f.html" target="_blank">Bibliothèque et Archives Canada</a> / Fonds de la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967 / e000990825 <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Les travaux de construction du site de l&#039;Expo 67] © <a href="http://www.collectionscanada.ca/archivianet/index-f.html" target="_blank">Bibliothèque et Archives Canada</a> / Fonds de la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967 / e000756920 <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Le pavillon de la France lors de l&#039;Expo 67, aujourd&#039;hui le Casino de Montréal] © <a href="http://www.collectionscanada.ca/archivianet/index-f.html" target="_blank">Bibliothèque et Archives Canada</a> / Fonds de la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967 / e000990848 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Construction du Stade olympique, quelques mois avant les Jeux olympiques] © Louis Doucet / <a href="http://www.ccdmd.qc.ca/quebec/" target="_blank">Québec en images</a>

En 1980, les Québécois sont plus ouverts sur le monde qu’en 1905, en partie grâce à des événements comme les deux guerres mondiales qui les ont mis directement en contact avec les pays d’Europe et du reste du monde. D’autres événements plus heureux, comme l’Exposition universelle de 1967 et les Jeux Olympiques d’été de 1976, ont également permis aux Québécois de découvrir différentes cultures. De plus, les Québécois voyagent de plus en plus à l’étranger, ce qui leur permet de découvrir d’autres pays.

La télévision, fenêtre sur le monde
L’arrivée de la télévision dans les années 1950 permet aux Québécois de voir des images de partout à travers le monde tout en restant chez eux. Dès 1955, la majorité des foyers québécois possèdent un téléviseur; dix ans plus tard, c’est presque la totalité qui en possède un. La diffusion d’émissions en provenance des États-Unis met les Québécois en contact avec la culture étasunienne. De plus, la télévision permet aux Québécois de partager des grands moments avec le reste du monde, comme les premiers pas de l’Homme sur la lune, en 1969. Afin de mettre en valeur la culture quécoise et canadienne, le gouvernement du Canada crée la chaîne télévisuelle de Radio-Canada en 1952 et le gouvernement du Québec, Radio-Québec (aujourd'hui Télé-Québec) en 1968.

L’Exposition universelle de 1967
En 1967, Montréal est l’hôte de l’Exposition universelle. L'événement lancé par la ville de Montréal, les gouvernements du Québec et du Canada souligne à la fois le centenaire du Canada et le 325e anniversaire de la ville de Montréal. Au cours des six mois que dure l’exposition, 50 millions de personnes visitent les 90 pavillons construits pour l’occasion. La tenue de l’Expo 67 marque l’ouverture du Québec sur le monde. Les Québécois se rendent massivement à Montréal pour y voir les merveilles du monde entier et des visiteurs de partout en font de même. L’Expo 67 contribue également à faire connaître Montréal comme grande ville du monde.

Les Jeux olympiques de Montréal de 1976
Moins de dix ans après l’Expo 67, Montréal se trouve à nouveau au centre de l’attention en recevant les Jeux olympiques d’été de 1976. Cet événement, marqué entre autres par la note parfaite de Nadia Comaneci en gymnastique, a attiré près de 7 000 athlètes, des milliers de visiteurs et des réseaux de télévision de partout au monde. Durant les quelques jours qu’ont duré les jeux, les yeux du monde entier étaient rivés sur Montréal. Les Jeux olympiques ont également été une occasion pour les Québécois de découvrir le monde.

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: