Maurice Duplessis

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Maurice Duplessis, Premier ministre du Québec de 1936 à 1940 et de 1944 à 1959 ] © Auteur inconnu / <a href="http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php?fuseaction=genitem.displayItem&amp;lang=fra&amp;rec_nbr=3215193&amp;rec_nbr_list=3215193target=_blank"> Bibliothèque et Archives Canada </a>/ PA-115821 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Loi du cadenas (1937) ] © Conrad Poirier/<a href="http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20100520132420341&amp;p_classe=P&amp;p_fonds=48&amp;p_centre=06M&amp;p_numunide=804159target=_blank">BANQ</a> / P48,S1,P1536

Maurice Duplessis (1890-1959)

Maurice Duplessis a été premier ministre du Québec de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959. En tout, il a été député pendant neuf mandats et premier ministre pendant cinq mandats.

 
Son parcours politique

Maurice Duplessis est élu pour la première fois en 1927 comme député du comté de Trois-Rivières en tant que représentant du Parti conservateur. Il est élu chef de ce même parti en 1933 et fait une alliance avec l’Action libérale nationale en 1935 pour créer un nouveau parti, l’Union nationale. C’est en tant que chef de l’Union nationale qu’il sera premier ministre du Québec pendant près de 20 ans.

Conservatisme
 
 


 
Maurice Duplessis défend des idées conservatrices. Il propose des politiques très proches des valeurs de l’Église. Il s’oppose au droit de vote des femmes par exemple. Il défend ce qu’on appelle l’autonomie provinciale, c’est-à-dire qu’il défend les intérêts du Québec face au gouvernement fédéral. Duplessis est aussi un défenseur du libéralisme économique, c’est-à-dire qu’il veut favoriser l’établissement d’entreprises au Québec et qu’il s’oppose à tout ce qui nuit aux entreprises, incluant les revendications des travailleurs et les grèves.

La « Grande noirceur »

On parle souvent des années de Maurice Duplessis au pouvoir comme d’une époque de grande noirceur. On dit cela parce qu’il s’opposait aux nouvelles idées et aux contestations. Par exemple, en 1937, il fait adopter la Loi contre la propagande communiste qui interdit à tout groupe de faire la promotion des idées communistes. Il inclut souvent dans ce groupe les syndicats qui font trop de revendications à son goût. En somme, Duplessis tente d’éliminer toutes les idées qui s’opposent aux siennes. C’est pour cela qu’on dit que les années de Maurice Duplessis au pouvoir étaient la « Grande noirceur ». 

 
Ses réalisations

Maurice Duplessis a marqué le Québec par ses idées et ses réalisations. Parmi celles-ci on compte la création du drapeau du Québec en 1948 ainsi que la création de l’impôt provincial qui permet au gouvernement du Québec d’avoir plus de revenus. Il lance également la construction de barrages hydroélectriques importants comme celui de Bersimis. Il favorise également l’électrification des campagnes.

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: