Pierre-Elliott Trudeau

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Caricature représentant Pierre-Elliott Trudeau] © Steve Quirion, illustration sous licence <a href="http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr_CA" target="_blank">Creative Commons by-sa-2.5</a> <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Pierre-Elliott Trudeau, premier ministre du Canada de 1968 à 1979 et de 1980 à 1984] © <a href="http://www.collectionscanada.ca/archivianet/index-f.html" target="_blank">Bibliothèque et Archives Canada</a> / Crédit: Duncan Cameron / C-046600 <div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[Pierre-Elliott Trudeau et la Reine Elizabeth II signent la Charte canadienne des droits et libertés] © <a href="http://www.collectionscanada.ca/archivianet/index-f.html" target="_blank">Bibliothèque et Archives Canada</a> / Crédit : Robert Cooper / PA-141503

Pierre-Elliott Trudeau (1919-2000)
Pierre-Elliott Trudeau s’est d’abord fait connaître comme journaliste et fondateur de la revue Cité libre dans les années 1950. En 1965, il se lance en politique et est élu député du Parti libéral du Canada. Il devient ministre de la Justice et participe aux réformes mises en place par le gouvernement fédéral de l’époque. En 1968, il devient chef du Parti libéral et est élu premier ministre du Canada. Il est le père de la loi Omnibus (1969), qui légalise le divorce, l’avortement et l’homosexualité.

 

 
Opposé au nationalisme
Tout au long de sa carrière de journaliste et de politicien, Pierre-Elliott Trudeau s’est dit opposé à toute forme de nationalisme, particulièrement au nationalisme québécois des années 1950. Il considérait que le nationalisme ne pouvait mener qu’à des abus et ne pouvait constituer une base solide ou un prétexte pour construire un pays.

 
Ses réalisations
En tant que premier ministre, Trudeau a adopté certaines mesures qui ont modifié considérablement la société canadienne. Dès 1969, il a d’abord fait adopter la loi sur les langues officielles qui faisait du français et de l’anglais les deux langues officielles du Canada et qui obligeait les institutions fédérales à offrir des services bilingues partout à travers le pays. Il a ensuite dirigé le rapatriement de la constitution canadienne, en 1982, dans laquelle on retrouve la Charte des droits et libertés. Cette réalisation est importante aux yeux des Canadiens parce qu’elle symbolise l’indépendance du Canada face au gouvernement du Royaume-Uni.

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: