L'hydroélectricité et les grands barrages

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le barrage Manic Cinq, sur la rivière Manicouagan] © Auteur inconnu / <a href="http://www.ccdmd.qc.ca/quebec/" target="_blank">Québec en images</a> / 21979 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Un ouvrier d&#039;Hydro-Québec travaillant au maintient du réseau] © Jeanne D'arc Miron / <a href="http://www.ccdmd.qc.ca/quebec/" target="_blank">Québec en images</a> / 18145 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le siège social d&#039;Hydro-Québec, au centre-ville de Montréal] © Denis Chabot / <a href="http://www.ccdmd.qc.ca/quebec/" target="_blank">Québec en images</a> / 4070 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Une partie de l&#039;électricité produite par Hydro-Québec provient maintenant d&#039;éoliennes] © Gaétan Beaulieu / <a href="http://www.ccdmd.qc.ca/quebec/" target="_blank">Québec en images</a> / 15378

En 1980, Hydro-Québec s’affaire à mettre en service le barrage LG-Deux sur la Grande-Rivière dans la région de la Baie-James, le plus gros barrage du Québec. Grâce à ce barrage et à plusieurs autres, le Québec est l’un des plus grands producteurs d’électricité en Amérique du Nord.

 
Le début du siècle

Les premiers barrages hydroélectriques ont été construits par des entreprises privées sur les rivières du sud du Québec, comme la rivière Saint-Maurice par exemple. Au début du siècle, de grandes entreprises privées comme la Shawinigan Power & Water Co et la Montreal Light Heat and Power contrôlaient la production et la distribution d’électricité.

 
La création d’Hydro-Québec

Durant la première moitié du siècle, l’État québécois a laissé le contrôle de la production d’électricité aux entreprises privées. Toutefois, en 1944, il a décidé d’intervenir en achetant la Montreal Light Heat and Power pour créer Hydro-Québec. Le gouvernement du Québec a agi ainsi parce que les prix de l’électricité étaient très élevés, surtout à Montréal. Hydro-Québec s’engageait à fournir de l’électricité à un prix raisonnable à tous les consommateurs de la région de Montréal.
 

 

Source: Archives de Radio-Canada, Détourner les eaux, 3 mars 1991.

L’électrification

Dans les années qui suivent la Deuxième Guerre mondiale, la consommation d’électricité augmente rapidement au Québec, surtout à cause du grand nombre d’appareils électriques qu’on trouve dans les maisons. Le gouvernement adopte également une loi pour favoriser l’électrification des campagnes. En 1945, seulement 19% des fermes du Québec avaient accès à l’électricité. En 1955, 90% d’entre elles y ont accès.  

 
La nationalisation
 

 
En 1962, l’État québécois pousse plus loin son intervention dans la production hydroélectrique en nationalisant l’électricité, c’est-à-dire qu’il achète toutes les compagnies d’électricité privées du Québec pour les incorporer à Hydro-Québec. La société d’État a mené de grands projets hydroélectriques comme ceux de la rivière Manicouagan et de la Grande-Rivière.

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: