Jean Talon

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Portrait de Jean Talon] © The Great Intendant, par Thomas Chapais, Toronto, Glascow Books, 1914, Coll. Chronicles of Canada series, vol.10, p.6. D'après une peinture située à l'Hôtel-Dieu de Québec. <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Les Filles du roi] © Eleanor Fortescue Brickdale / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-020126 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le Conseil souverain de 1663] © Charles Walter Simpson / <a href='http://www.collectionscanada.ca/index-f.html' target="_blank">BIBLIOTHÈQUE et ARCHIVES Canada</a> / C-013950

Jean Talon est le premier intendant de la Nouvelle-France. Administrateur expérimenté, il est envoyé à Québec en 1665 pour mettre en place le gouvernement royal et pour encourager le développement de la colonie.
 
Côté administratif, il doit gérer le budget de la colonie, s'assurer que les soldats sont bien nourris et bien équipés, et faire des rêglements pour assurer l'ordre. Pour augmenter la population de la colonie, il offre aux soldats de rester au Canada puis il fait venir des Françaises (les Filles du roi) pour qu'elles se marient et fondent des familles. Il réussit à amener 1500 personnes en cinq ans.
 
Talon veut aussi développer l'économie. Il construit une brasserie pour encourager les colons à faire pousser du houblon. Il encourage les gens à élever du bétail. Pour occuper les habitants pendant l'hiver, il aimerait qu'ils cultivent le chanvre et le lin. Il fait couper du bois dans la forêt pour l'exporter aux Antilles. Bref, Talon fait tout ce qu'il peut pour que le Canada participe au commerce triangulaire.
 

 
Talon retourne en France en 1672 alors que son roi se lance en guerre. L'argent qui avait aidé à développer la colonie est utilisé pour l'armée et plusieurs de ses projets économiques tombent dans l'oubli. Jean Talon aura donné un bon élan au développement de la Nouvelle-France.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: