L'église du village

<div title='Images, cartes ou graphiques ne pouvant &ecirc;tre reproduits sans en demander les droits &agrave; l&rsquo;auteur.'class='image-licence'><span id='rouge'></span></div>[L&#039;église est au centre de la vie des habitants de la Nouvelle-France] © Lamontagne et Duchesne <a href='http://www.prologue.qc.ca'>www.prologue.qc.ca</a> <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Église] © The picture gallery of Canadian history, vol.1. Discovery to 1763.Toronto, The Ryerson Press, Dessins collectés et dessinés par C.W. Jefferys assisté de T.W. McClean, 1942, p.141.

En Nouvelle-France, la plupart les habitants sont catholiques. L'église est au coeur de leur vie religieuse. Les gens vont à la messe le dimanche et les jours de fête. Les cérémonies religieuses font partie de toutes les célébrations. Les événements qui marquent la vie familiale et la vie publique sont aussi célébrés à l'église. À l’intérieur de l’église, on retrouve des sculptures et des peintures de personnages religieux.
Les enfants naissent à la maison et sont baptisés à l'église. Les nouveaux époux se marient à l'église avant de fêter dans les maisons de leurs parents. Les gens meurent à la maison. Le prêtre dit une dernière messe pour les défunts avant de les enterrer dans le cimetière près de l'église.

En plus d'être importante pour la religion, l'église est un bâtiment important. On construit l'église sur un terrain plus élevé, près d'une croisée de chemins, sur le domaine du seigneur. L'église domine le paysage et c'est le plus grand bâtiment de la seigneurie. Le premier banc de l’église est réservé au seigneur. À sa mort, le seigneur sera enterré sous son banc.
Le dimanche, tous les habitants de la seigneurie se retrouvent à l'église. Le village grandit autour de l'église pour offrir d'autres services aux habitants des campagnes. Après la messe, on se retrouve sur le « perron de l’église » pour discuter ou entendre les dernières nouvelles. L’église est donc un des principaux lieux de rassemblement. Si le gouverneur et l'intendant ont des ordres ou des règlements à faire connaître, ils demandent au capitaine de milice de les annoncer à la sortie de la messe.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: