Des militaires en plus grand nombre

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[La bataille de Louisbourg] © Image adaptée de Bergeron L., Lavail R., L'histoire du Québec, aucun droit réservé <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Nombre de navires (Force militaire] © Service national du récit de l'univers social, <a href='http://www.recitus.qc.ca'>www.recitus.qc.ca</a> <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[La milice s&#039;entraîne le jour de la fête du Roi] © ANC, C.W. Jefferies, The Picture Gallery of Canada, vol II, p. 116

Grâce à une population nombreuse et une économie florissante, les Treize Colonies ont une puissance militaire potentielle plus grande que celle de la Nouvelle-France. Chaque colonie peut fournir plus de miliciens que les 10 000 hommes de la Nouvelle-France.

Toutefois pendant longtemps, les divisions entre les colonies et le peu d'appui de la part de l'Angleterre les ont laissés vulnérables face aux Français et à leurs alliés. Ajoutons à cela que la Nouvelle-France peut se défendre grâce à une meilleure connaissance des combats en forêt et surtout grâce à ses alliances avec les Amérindiens.

Les colonies montrent leur puissance en 1744. Le gouverneur du Massachusetts a pu envoyer une expédition contre la forteresse française de Louisbourg, sur l'île Royale (île du Cap-Breton). 4 000 miliciens, quinze navires du Massachusetts et onze navires anglais attaquent la ville. Après un siège de sept semaines, les Français se rendent. La plus grande forteresse française en Amérique est capturée par des miliciens coloniaux!

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: