Colonies anglaises

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[L&#039;Angleterre et ses colonies] © Service national du récit de l'univers social, <a href='http://www.recitus.qc.ca'>www.recitus.qc.ca</a> <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Les armoiries et le drapeau du roi d&#039;Angleterre] © ANC, C.W. Jefferies, The Picture Gallery of Canada, p. 110

La métropole des Treize Colonies est l'Angleterre.

Alors qu'en Nouvelle-France la colonie a été mise sur pied par le roi, dans les Treize colonies, c'est un peu différent. Quelques colonies, à charte, ont été créées par une compagnie. D'autres colonies sont créées par un lord propriétaire, un individu auquel le roi permet de créer puis de gouverner une colonie. Enfin, quelques colonies ont été créées directement par le roi.

Avec le temps, le roi d'Angleterre tente de prendre plus de contrôle sur ses colonies. En 1745, toutes les colonies relèvent du roi, sauf la dernière à être fondée, la Géorgie. Mais même sous autorité royale, les colonies anglaises ont plus d'autonomie politique et économique que les colonies françaises.

Un siècle et demi après sa fondation, la Nouvelle-France peut difficilement survivre sans la France. De leur côté, les Treize Colonies sont autonomes pour le commerce et le gouvernement local. Elles ont seulement besoin de l'Angleterre pour les défendre contre les Français.

Auteur: 
Léon Robichaud
Licence d'utilisation: