Plusieurs langues, une même famille

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Exemple de mot que nous avons empruntés aux Algonquiens] © Service national du RÉCIT de l'univers social, <a href="http://www.recitus.qc.ca">www.recitus.qc.ca</a>

Les Algonquiens font tous partie d'une même famille linguistique. C'est-à-dire que toutes les différentes langues parlées par les nations algonquiennes proviennent d'une même langue commune. Avec le temps, chaque nation a développé ses propres mots, ses propres expressions, ce qui fait qu'elle a fini par utiliser des mots différents des nations voisines même si elle parlait la même langue. C'est un peu comme le français, l'italien et l'espagnol qui sont des langues latines ayant la même origine. Certains mots se ressemblent beaucoup comme le mot nuit qui se dit notte en italien et noche en espagnol. C'est la même chose pour les nations iroquoiennes. Elles font partie de la même famille linguistique, mais elles ne se comprennent pas tout le temps. Les Amérindiens  utilisent aussi une langue commune à toutes les nations, à toutes les familles linguistiques pour pouvoir se comprendre lorsqu'ils se rencontrent et font du commerce.

Le sens des mots

Les noms que donnent les autochtones  aux choses et aux endroits ont toujours un lien avec l'activité qu'on y pratique. C'est particulièrement le cas pour les éléments importants de leur territoire comme les lacs, rivières et montagnes.

Le savais-tu?

Plusieurs villes et régions du Québec portent encore des noms amérindiens. En connais-tu? Voici quelques exemples : Magog : veut dire « étendue d'eau sur le long » Abitibi : veut dire « là où les eaux se divisent » Oka : veut dire « poisson doré » Maniwaki : veut dire « terre de marie ».

Auteur: 
Alexandre Lanoix
Licence d'utilisation: