Winnipeg, une ville bien de son temps

<div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Winnipeg, Manitoba, 1887] © William McFarlane Notman/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/VIEW-3056" target="_blank">Musée McCord</a>/ VIEW-3056 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Rue principale, Winnipeg, Manitoba, 1903] © Wm. Notman &amp; Son/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/VIEW-3713" target="_blank">Musée McCord</a>/ VIEW-3713 <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-nd'></span></div>[Rue principale, Winnipeg, Manitoba, vers 1910] © Auteur inconnu/ <a href="http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/MP-0000.25.132" target="_blank">Musée McCord</a>/ MP-0000.25.132 <div title='Images, cartes ou graphiques avec une utilisation restreinte : Illustration libre de droits et gratuite pour une utilisation dans un contexte &eacute;ducatif seulement. Par &laquo; contexte &eacute;ducatif &raquo;, nous entendons toute r&eacute;alisation, par un enseignant ou autre intervenant du monde scolaire, pour des &eacute;l&egrave;ves comme des notes de cours ou un site web. Les &eacute;l&egrave;ves peuvent aussi utiliser les illustrations dans leurs travaux scolaires ou toutes autres r&eacute;alisations en relation avec le monde &eacute;tudiant.'class='image-licence'><span id='jaune'></span></div>[Vue aérienne de Winnipeg au Manitoba, 1900] © W.J. Bulman / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / NMC-023821

Quand on pense aux Prairies, on pense surtout au paysage de plaine et à l’agriculture. Pourtant, les villes s’y développent aussi. Une ville se distingue en 1905 : Winnipeg. Le chemin de fer du Canadien Pacifique y compte beaucoup d’installations (gares, ateliers, etc.) et contribue à son développement. À peu près tous les immigrants qui s’installent dans les Prairies passent par Winnipeg. La ville devient la porte d’entrée des Prairies.

Winnipeg se trouve à la jonction des rivières Rouge et Assiniboine, au Manitoba. La ville est officiellement reconnue en 1873. En 1906, sa population est de 90 153 habitants (à peu près comparable à la ville de Québec à la même époque). La majorité des habitants sont anglophones. La ville est toutefois coupée en deux par le chemin de fer : au sud, habite la population d’origine britannique, qui occupe des emplois mieux payés et, au nord, se trouvent les immigrants venus d’Europe, plus pauvres. Les francophones, originaires du Québec, habitent majoritairement dans la ville de Saint-Boniface, située à l’est de la rivière Rouge, en face de Winnipeg (aujourd’hui, Saint-Boniface est un quartier de Winnipeg).

Winnipeg est la métropole des Prairies. C’est une ville bien de son temps avec des tramways électriques, des rues parcourues de poteaux et de fils de téléphone et d’électricité, une université, des parcs, une bibliothèque publique, des commerces et des industries. Winnipeg connaît donc des problèmes semblables à ceux d’autres grandes villes, comme Montréal. Par exemple, les systèmes d’aqueduc et d’égout ne sont pas très efficaces. L’eau et le lait contiennent souvent des bactéries, causant des maladies, particulièrement chez les enfants.

D’autres villes se développent vers 1905 dans les Prairies, comme Edmonton, Calgary et Regina, mais elles sont de moindre importance.

Le savais-tu? Le nom Winnipeg vient de deux mots cris qui veulent dire « eaux boueuses ».

Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: