Une population très diversifiée

<div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Mouvement de population en direction des Prairies vers 1905] © Service national du récit de l'univers social, <a href="http://www.recitus.qc.ca">www.recitus.qc.ca</a> <div title='http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/deed.fr_CA'class='image-licence'><span id='CC-by-nc-sa'></span></div>[Origine de la population des Praries] © Récit national de l'univers social <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Groupe d&#039;immigrants ukrainiens au port de St-John au Nouveau-Brunswick, 1905] © Auteur inconnu  / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-075992 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Le bureau de l&#039;immigration de Winnipeg, qui recevait des centaines d&#039;immigrants à chaque jours, 1910] © Auteur inconnu  / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-075993 <div title='Images, cartes ou graphiques libres de droits pour un usage &eacute;ducatif et non commercial. Merci de mentionner le nom de l&rsquo;auteur et la source.'class='image-licence'><span id='vert-libre'></span></div>[Illustration parue dans un dépliant de 1903 publiée à l&#039;intention des États-Unis] © Auteur inconnu / <a href="http://www.collectionscanada.ca/index-f.html" target="_blank">BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada</a> / C-081313

Dans les Prairies, la population est beaucoup plus diversifiée que dans les provinces de l'est du pays, qui sont principalement composées d'habitants d'origine française et britannique. Ces deux groupes sont aussi présents dans les Prairies, mais leur proportion est moindre, à cause de l'immigration. Deux phénomènes expliquent l'augmentation de la population dans les Prairies :

1. Les migrations d'une province à l'autre

Les Canadiens les plus nombreux à s'établir dans les Prairies sont les Ontariens. Dans une plus petite proportion, des Québécois, en partie des francophones, quittent aussi pour les Prairies. Sur les 808 863 habitants en 1906, un peu plus de la moitié est née au Canada, soit 444 366 personnes.

2. L'immigration

En 1906, c'est donc un peu moins de la moitié des habitants qui sont des immigrants, soit 364 497 personnes.

  • Un tiers d'Américains Les colons qui viennent des États-Unis s'intègrent facilement au mode de vie des Prairies, car ce sont des fermiers. Ils connaissent les méthodes de culture nécessaires au climat des Prairies, ils possèdent l'équipement et ils ont plus d'argent que les immigrants venus d'Europe. Ils s'installent surtout en Alberta et en Saskatchewan.
  • Un tiers de Britanniques Les colons britanniques étaient souvent des ouvriers, c'est-à-dire des citadins qui s'adaptent plus difficilement à la vie rude de pionniers et d'agriculteurs dans les Prairies. Mais la plupart réussirent malgré tout à s'intégrer.
  • Un tiers d'Européens (surtout de l'Europe de l'Est) De qui est composé le dernier tiers d'immigrants? Des Européens, particulièrement de l'Est, mais aussi d'autres régions. On retrouve des Allemands, des Scandinaves, des Ukrainiens, des Doukhobors, des Autrichiens, des Islandais, des Polonais, des Russes, etc. Ce sont des immigrants qui ne parlent pas anglais à leur arrivée.
Auteur: 
Service national du Récit de l'univers social
Licence d'utilisation: